Prévenir les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires

sont la première cause de mortalité dans le monde : il meurt chaque année plus de personnes en raison de maladies cardiovasculaires que de toute autre cause.

On estime à 17,3 millions le nombre de décès dus aux maladies cardiovasculaires, soit 30% de la mortalité mondiale totale.
Mais pas de panique : il est possible de prévenir la plupart des maladies cardiovasculaires en s’attaquant aux facteurs de risque tel que le tabagisme, une mauvaise alimentation et l’obésité, le manque d’activité physique, l’hypertension artérielle, le diabète et l’hyperlipidémie.

Source : Données et statistiques indiqués par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

Le système cardiovasculaire

Le cœur et les vaisseaux sanguins constituent le système cardiovasculaire.

Propulsé par le cœur, le sang circule dans tout l’organisme à travers un vaste réseau de vaisseaux sanguins. Ils forment un réseau dont la longueur totale atteint 150 000 km!

Trois types de vaisseaux assurent le transport du sang :

  • les artères,
  • les capillaires
  • les veines.

 

Les contractions rythmiques du cœur propulsent le liquide rouge dans les artères. Celles-ci acheminent le sang du cœur à toutes les régions de l’organisme.

Les capillaires, de minuscules vaisseaux, permettent ensuite les échanges entre le sang et les cellules grâce à leur paroi extrêmement fine.

Le sang est ensuite ré-acheminé vers le cœur par les veines.

Chacun peut être concerné par les facteurs de risque cardiovasculaire. Cumulés, ils peuvent aboutir à l’obstruction des artères et entraîner des maladies cardiovasculaires. Il est donc important de connaître son risque cardiovasculaire.

Le risque cardiovasculaire est la probabilité de survenue d’une maladie ou d’un accident cardiovasculaire (maladies du cœur et des artères). Un certain nombre de facteurs sont à l’origine de ce risque et favorisent le développement des maladies cardiovasculaires. Plus les facteurs de risque sont cumulés, plus la probabilité de développer un jour une maladie cardiovasculaire augmente. On parle de « risque cardiovasculaire global ».

Ces facteurs de risque sont de deux types :

  • ceux sur lesquels on ne peut pas agir tels que l’âge, le sexe, l’existence de maladies cardiovasculaires dans la famille ;

  • ceux sur lesquels on peut agir pour les supprimer ou les diminuer : tabagisme, diabète, HTA, excès de cholestérol, surpoids, consommation d’alcool, la sédentarité.

Il est important de connaître les facteurs de risque cardiovasculaire auxquels on est exposé et de ne pas les sous-estimés. Ainsi, il est possible de prendre des mesures pour réduire ceux sur lesquels on peut agir et ainsi éviter, limiter ou retarder le développement d’une pathologie cardio-vasculaire.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant qui peut évaluer votre risque cardiovasculaire global. S’il l’estime nécessaire, il vous aidera à le réduire (pratique d’activités physiques, meilleur équilibre alimentaire, etc.).

Les facteurs de risque cardiovasculaire

« J’agis sur la santé de mon cœur et de mes artères », Assurance Maladie, 2009

©cnamts 2010

Comment surviennent les maladies cardiovasculaires ?

Les maladies cardiovasculaires résultent du dépôt de graisses sur les parois des artères.

Ces dépôts forment des plaques d’athérome et finissent par gêner la circulation du sang qui alimente tous les organes et en particulier des organes vitaux comme le cerveau ou le cœur. C’est l’athérosclérose.

Sur quoi peut-on agir dès maintenant au quotidien pour limiter son risque cardiovasculaire ?

Pour vous citer quelques exemples sur le risque cardiovasculaire global, il est important que chacun comprenne que l’accident cardiaque ou cérébral n’est pas une fatalité, qu’il y a beaucoup de facteurs de risque sur lesquels on peut agir et donc, à partir du calcul du risque cardiovasculaire global, on peut se sensibiliser et la correction des facteurs de risque améliorera considérablement l’espérance de vie.

La prévention : un enjeu majeur

La toute première action à mener pour préserver son système cardiovasculaire est d’adopter une meilleure hygiène de vie.

Celle-ci comprend une bonne alimentation, des exercices physiques réguliers, une diminution du stress, un bon sommeil et l’arrêt du tabagisme.

Comment retrouver la joie de vivre – Acceptez d’expérimenter ces 7 Techniques Simples pour retrouver la Joie de Vivre en quelques minutes par jour

1 commentaire pour “Prévenir les maladies cardiovasculaires”

  1. Retour de ping : Le Q10 en interne – Zen Essentielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *